Guttercats, Guttercat And The Milkmen ‎– Pandora's Box

Label:
Wishing Well Rds ‎– WISHCD003, Bang! Records (2) ‎– BANGCD003
Format:
CD, Album
Country:
Released:
Genre:
Style:

Tracklist Hide Credits

1 Waiting For An Angel
Bass – Zan Nagat
2 Ballad Of A Drunk Man
Bass – Zan Nagat
3 Late Night Blues
Bass – Zan Nagat
4 Friends Are Precious
Bass – Zan Nagat
5 Lonely Tears In The Dark
Bass – Zan Nagat
6 Love
Bass – Zan Nagat
7 Memories
Bass – Zan Nagat
8 My Shadow
Bass – Zan Nagat
9 Angels In Paradise
Bass – Zan Nagat
10 When The Blues Come
Bass – Zan Nagat
11 In The Middle Of Nowhere
Bass – Zan Nagat

Notes

Guttercats 1st Album CD pressing released as "Guttercat And The Milkmen" in October 2008.
Limited edition 500 copies!

Reviews

Add Review

blackie68

blackie68

December 12, 2013
GUTTERCATS "pandora's Box" CD/LP
PRESTO n°27 (Janvier-Février 2009)
Le groupe de l'ex- chanteur des parisiens Baby Strange (cf."The Slider" de T.Rex) s'appelle désormais GUTTERCATS. Si les New York Dolls eux-mêmes arboraient les mêmes platform boots que Slade, leur glam était bien plus trash que celui des social clubs de Wolverhampton. Revendiquant pour influences les Only Ones , Mott the Hoople et Nikki Sudden, ces chats de gouttières alignent de fait un lead-guitarist devant, quant à lui, beaucoup à un certain Johnny Thunders. Tout en dérapages vicieux, son jeu sert à merveille le timbre clair du chanteur, tandis que leur rythmique mord au jarret.
Si ces garçons jouent trop bien pour simuler la déglingue de leurs modèles, cela ne les empêche nullement d'aligner quelques ballades fatales, de celles que ne renieraient ni Peter Perrett, ni Johan Asherton ("Love","Angels in paradise","When the blues come"). Merde ,des punks qui parlent d'amour ??
Parce que vous pensez que Ian Hunter et les Heartbreakers causaient de quoi? Entre deux histoires de couteau et de poudre?
Une autre référence majeure de leur gratteux en chef semblant être le regretté Mick Ronson, on comprend que ces matous finement lettrés puissent revendiquer sans forfanterie excessive leur pédigrée....
Comme le cite la rythmique du bien intitulé "Memories", un quart de siècle après les London Cowboys, le chainon manquant entre Marc Bolan et Sylvain Sylvain nous vient, une fois de plus, de Paris.
Wow- Wow , Oui-Oui ! Patrick Dallongeville