Nino Ferrer ‎– Métronomie

Label:
Riviera (3) ‎– 421.082, Riviera (3) ‎– XCED 421 082
Format:
Vinyl, LP, Album
Country:
Released:
Genre:
Style:

Tracklist Hide Credits

A1 Métronomie (Organum Homo-Modernicus Contre Flying Dutchman Bertha)
Written-By – Giombolini*, N. Ferrer*, Rocchetti*
9:07
A2 Les Enfants De La Patrie
Written-By – N. Ferrer*
4:54
A3 Métronomie II
Written-By – Giombolini*, N. Ferrer*, Rocchetti*
2:10
B1 Cannabis
Written-By – Beretta*, N. Ferrer*
4:45
B2 La Maison Près De La Fontaine
Written-By – N. Ferrer*
3:47
B3 Isabelle
Written-By – N. Ferrer*
2:29
B4 Freak
Written-By – Reeves*, N. Ferrer*
1:35
B5 Pour Oublier Qu'on S'est Aimés
Written-By – N. Ferrer*
3:20

Companies, etc.

Credits

Notes

Recorded in May and November 1971 at Studio C.B.E.
Artwork on recto taken from Verlinde's "Le Métronome"
Riviera Production
B.I.E.M.
Front cover, the painting of Verlinde "Le Metronome".
Made in France on label.
Includes an insert with photos and lyrics.

Barcode and Other Identifiers

  • Matrix / Runout (Label side A): XCED 421 082 U XCED 421 082 1
  • Matrix / Runout (Label side B): XCED 421 082 U XCED 421 082 2
  • Matrix / Runout (Runout side A, stamped): RIE 5̶̷2̶̷1̶̷1̶̷8̶̷6̶̷ A 421082
  • Matrix / Runout (Runout side B, stamped): RIE 5̶̷2̶̷1̶̷1̶̷8̶̷6̶̷ B 421082
  • Price Code (On back cover): Ⓤ
  • Rights Society: B.I.E.M.

Other Versions (5 of 9) View All

Cat# Artist Title (Format) Label Cat# Country Year
MRCD 002 Nino Ferrer Métronomie(CD, Album, Ltd, RM, Unofficial) Limited Edition (3) MRCD 002 Russia 2000 Sell This Version
93052 Nino Ferrer Métronomie(LP, Album, RE) Riviera (3), Barclay 93052 France 1979 Sell This Version
93052 Nino Ferrer Métronomie(LP, Album, Unofficial) Barclay (2) 93052 France 2016 Sell This Version
559 960-2 Nino Ferrer Métronomie(CD, Album, RE, Dig) Riviera (3) 559 960-2 France 1999 Sell This Version
531 654-6, 421.082 U Nino Ferrer Métronomie(LP, Album, RE) Barclay, Riviera (3) 531 654-6, 421.082 U France 2009 Sell This Version

Recommendations

Reviews Show All 2 Reviews

Add Review

music_emporium

music_emporium

April 6, 2011
Enregistré en 1971, Métronomie marque un tournant dans la carrière de Nino Ferrer et son retour en France après un exil de trois ans en Italie.
L’année précédente, l’album (confidentiel) Rats and Roll , enregistré en public au théâtre Sistina de Rome marquait déjà un changement, avec les versions primitives de certaines des chansons qu’on retrouve sur Métronomie.
Nettement plus abouti, celui-ci constitue pour Nino Ferrer une volonté de rompre avec l’image qui lui colle à la peau depuis le succès de « Mirza », des « Cornichons » et du « Téléfon », celle d’un chanteur de variétés, auteur de chansons rigolotes. Métronomie, injustement méconnu, et quoique "culte" pour ses admirateurs, est à bien des égards un album personnel et ambitieux et l’un des meilleurs disques de rock français des années 70.
Il est d’abord pour Ferrer un premier véritable album: ce n’est plus une compilation de 45 tours mais au contraire un album extrêmement soigné (jusqu’au choix du tableau de Claude Verlinde, « Le métronome » pour la pochette, qui fait écho aux thèmes de l’album). C’est aussi un album très cohérent et très homogène sur le plan sonore (prédominance de l’orgue Hammond, du Mellotron; longs passages instrumentaux; effets sonores divers… et parfois un peu faciles), ce qui en fait l’un des rares (faux) concept-albums français de l’époque.
Si les chansons de Ferrer des années 67-69 dénotaient l’influence des chanteurs de rhythm’n’blues (et en particulier de James Brown), on s’oriente ici davantage vers le rock psychédélique, la funk, voire le progressif et le jazz. La première face de l’album donne le ton: elle débute sur un morceau instrumental de 9 minutes, « Métronomie », version retravaillée du titre « Reminiscenza » déjà présent sur l’album italien, et dominé par l’orgue Hammond de Giorgio Giombolini et des solos de guitare et de batterie.
Le ton des textes est différent, plus libre et plus personnel que par le passé, l’humour plus amer, plus sombre (« Cannabis ») et les préoccupations écologiques et humanistes de Ferrer se font jour dans « La maison près de la fontaine » - dont le single, contrairement à l’album, connut un énorme succès et s’écoula à 500 000 exemplaires en moins d’un an.
L’album se ferme sur « Pour oublier qu’on s’est aimé », seule chanson dont le texte n’évoque pas un fait de société. Ce n’est d’ailleurs pas une nouvelle chanson mais l’une des plus anciennes compositions de Nino Ferrer qu’il a enregistrée pas moins de quatre fois, la version de Métronomie étant certainement la plus réussie.
Il faut rendre justice aux musiciens qui accompagnent ici Nino Ferrer. Outre l’organiste Giorgio Giombolini, mentionnons Pierre Dutour, auteur du mémorable solo de trompette de « La maison près de la fontaine », le batteur Lucien Dobat, le bassiste camerounais Jean Mandengué, le guitariste Slim Pezin (il ne manque que Manu Dibango!)… On notera au passage la présence du Système Crapoutchik dans les choeurs, groupe auteur lui aussi d’un des rares concept albums français de l’époque (très oublié): Aussi loin que je me souvienne (1969).

http://rateyourmusic.com/release/album/nino_ferrer/metronomie/
music_emporium

music_emporium

April 6, 2011
Regarded by Nino Ferrer as his first proper album, Métronomie was released to critical acclaim but sold very poorly at the time... Loosely concept album, it included four tracks from his previous Italian album Rats and Roll's, re-recorded with French lyrics ('Métronomie', 'Cannabis', 'Les enfants de la patrie', 'La maison près de la fontaine'). Unlike its parent album, this last track was a great success, with 500,000 units sold in less than a year. 'La maison près de la fontaine' was a jazzy tune inspired by a Louis Armstrong's trumpet solo and was Ferrer's most enduring success... But the album, blending prog-rock, jazz, rhythm & blues and funk, long instrumentals and stomping rockers, was a real masterpiece. With its warm music, surreal and nevertheless actual lyrics about freedom and ecology, this release stood as a inventive piece of work in the French musical landscape and sounds still, to this day, like a modern record...
http://rateyourmusic.com/release/album/nino_ferrer/metronomie/