Fast Music Means Love

Profile:
Il y a de ces groupes qui naissent vite, jouent vite et meurent vite. C’est le cas de fast music means love!
Histoire banale à la base, on est en 2006 à Nancy! 3 personnes qui se croisent d’ici et là dans des concerts depuis quelques années se disent pourquoi pas essayer de tenter un groupe de zik ensemble!
2 jouant déjà dans des groupes plutôt axés grind, power violence (blockheads et richard durn) et le dernier des trois larons sans groupe depuis quelques temps, ils se mettent d’accord sur un projet de hardcore plutôt orienté old school.
Rejoint rapidement par un quatrième complice originaire de tours, la formation pendant les 4 premiers mois du groupe sera Raph (guitare), Julien (batterie ), Romain (basse) et Thierry (au chant)
Les 2 premiers concerts arrivent rapidement autour d’un set très court mais avec des compos bien à l’ancienne!
Romain quittant nancy, il sera remplacé par Thierry (et oui 2 dans le même groupe!!) qui prendra la guitare et Raph reprendra la basse!
Thierry est passé par 8PM, by my fists et strong as ten… mais c’est surtout son gout immodéré pour le metal qui allait très vite donner une nouvelle couleur à la zik du groupe!
Plus très motivé pour jouer du old school basic le groupe s’oriente du coup de plus en plus vers un mélange de thrash punk metallique!
L’aventure repart avec un nouveau set, ne gardant que quelques compos de l’ancien !
Les concerts recommencent aussi tout doucement .
Les textes sont assez thématiques et traitent en majorité de la construction des genres, du virilisme, …mais aussi de faits divers de société complétement absurdes et effrayant (de misère humaine )…cherchant aussi à se moquer de clichés du hardcore ou des musiques extrèmes en générales!
Après 1 an sous cette formation, ils enregistrent ce cd dont le titre est foutage de gueule sur certains groupes de thrash des anneés 80 dont le discours politique frolait la provo de merde souvent ambigue et sur ses clichés faciles (bières , zombies…).
Après une mini tournée en mars 2008, le groupe splitte.
[a2536364]

Artist

Fast Music Means Love Discography Tracks

Albums

none, 213cdr17 Fast Music Means Love - Wehrmacht Was Not A Beer Mark album art Fast Music Means Love Wehrmacht Was Not A Beer Mark(CDr, Album, Enh) Acide Folik, 213 Records none, 213cdr17 France 2008 Sell This Version

Videos (2) Edit