Slow Joe & The Ginger Accident

Slow Joe & The Ginger Accident

Profile:
Psyche crooner from India meets rock group from France. Members: Slow Joe (lead vocal), Cédric de la Chapelle (guitar), Alexis Morel Journel (bass), Régis Monte (keyboards), Josselin Varengo (drums). See also The Ginger Accident.
Sites:
Members:
[a4075570]

Artist

Slow Joe & The Ginger Accident Discography Tracks

Albums

5099968068523 Slow Joe & The Ginger Accident Sunny side up(CD, Album) Believe Digital 5099968068523 France 2011 Sell This Version
Slow Joe & The Ginger Accident Lost For Love (Album) Tôt Ou Tard France 2014 Sell This Version
Slow Joe & The Ginger Accident Let Me Be Gone (Album) Musique Sauvage France 2017 Sell This Version

Singles & EPs

3323046 Slow Joe & The Ginger Accident My Teenage Days / Waters Of Loneliness(7", Single) Tôt Ou Tard, Néance 3323046 France 2015 Sell This Version
BM 001 Slow Joe & The Ginger Accident I Need A Woman(7", Single) Back To Mono BM 001 France Unknown Sell This Version

Reviews

Add Review

romainniamor

romainniamor

October 30, 2014
L'histoire singulière de Sloe Joe aurait très bien et très vite pu tourner en cul-de-sac, surtout au vu de l'album Sunny Side Up (2011) qui accentuait l'aspect brinqueballant du personnage. La curiosité plus qu'un véritable succès avec le disque, a cependant permis à Slow Joe and The Ginger Accident de se produire maintes fois sur scène durant les trois ans qui l'ont séparé du présent Lost for Love.

C'est donc sur les routes et dans la chaleur du live que s'est rodé un tout nouveau répertoire à la fois plus précis et plus explosif. Lost for Love est aussi un album baroque, sorte de musique d'accompagnement pour une bande de rockers en pèlerinage à Bollywood. Le tout entrelacé de drôles d'histoires chantées par un crooner désabusé et un rien chevrotant. Sans être complète, la conversion n'est pas loin qui fait passer Slow Joe de bizarrerie à concept musical effervescent.

Ne mésestimant pas l'importance d'une entame réussie, Slow Joe et ses trois complices ouvrent sur le soul blues de « You Don't Have to Tell Me », posant d'entrée que Slow Joe est désormais un chanteur largement professionnel. Il n'a pas perdu heureusement cette fêlure particulière dans la voix qu'il utilise sur un « Too Old to Be Loved » taillé sur mesure. Slow Joe se glisse aussi avec dextérité dans le costume du crooner pour « Cover Me Over » en duo avec Yael Naim.

Le disque contient d'autres gemmes comme le facétieux « Hum Diya » et ses relents de comédie musicale indienne, le passionnant « The Eye of the Death » et son psychédélisme soul ou le déjanté « No Caramel Custards » où les cordes ne sont pas les seules à dévisser. Lost for Love montre un Slow Joe transfiguré qui vient de sortir son premier album vraiment réussi.