• leloos 9 days ago

    Gros incendie à l'usine Apollo Masters, fournisseur quasi unique des laques essentielles a la production de vinyles :

    https://www.billboard.com/articles/business/8550477/vinyl-record-industry-apollo-masters-plant-fire

    Pour les non anglicistes, et plutôt que de paraphraser, je copie le message Facebook d'un DJ Français, David Duriez :

    " Catastrophique événement que cet incendie qui va impacter durement le pressage de disques vinyles, l'usine Apollo étant le principal et quasi unique fournisseur de "lacquers" au monde. La laque est essentielle à la gravure de la matrice, c'est le support qui permet par le procédé de la galvanoplastie d'obtenir une mère et un père (en gros le moule) pour ensuite presser une boule de vinyle qui deviendra un disque microsillon.
    Un fournisseur alternatif japonais est toujours en activité mais si petit et artisanal qu'il ne pourra jamais répondre à la demande.
    Franchement je me posais la question depuis des années du devenir de ce format si Apollo disparaissait . Et bien on y est, attendez vous a une baisse drastique des nouveautés en vinyles dans les mois qui viennent si rien n'est fait pour les remplacer.
    Il reste le procédé DMM que j'utilise depuis des années et qui ne nécessite pas le même matériel mais les machines et les têtes sont rares ,ainsi que les usines et si tout le monde se déporte dessus cela va créer un nouveau goulot d'étranglement.
    Je pense que la conséquence immédiate sera qu'un petit label ne pourra plus presser dans les semaines qui viennent.

    La fin d'une époque"
  • donalduck 9 days ago

    leloos
    La fin d'une époque


    bonne nouvelle :)))))
  • rajsank 8 days ago

    Ca sent plutôt la fin du boom du vinyl, ce marché dans lequel se sont engouffrés de grosses compagnies toujours à l'affut du bon coup. En janvier, je regardais les soldes vinyl chez fnac et mediamarkt tout en me disant que c'était du pur gaspillage : des rééditions à 80pc, genre coffret jonny haliday, disques de groupes anglosax des années 80 ( public ciblé : les 50-60 ans qui ont de l'argent à dépenser ), des disques d'Angele ( qui achète ça ? )... En vérité, du pur marketing.

    Je ne m'inquiète pas pour les petits labels et je crois que beaucoup sauront remettre en question leur "modèle économique", quitte à presser moins de vinyls et se diversifier vers d'autres formats ( CD, cassette ). Après tout, le format vinyl n'est pas une fin en soi, mais juste un moyen de diffusion ( cela reste un magnifique objet cependant - en plus de résister au temps ).
  • donalduck 8 days ago

    rajsank
    la fin du boom du vinyl

    vinyl = no future !

    rajsank
    les 50-60 ans qui ont de l'argent à dépenser

    les 50-60 ans qui ont du fric achètent les éditions originales NM/NM

    rajsank
    qui achète ça ?

    les 15-30 ans lobotomisés qui agitent leurs vinyles comme un gri-gri sensé ressusciter un âge d'or fantasmé qui n'a jamais existé... feraient mieux d'utiliser leur sous et leur imagination (s'ils en ont) à inventer de nouvelles formes musicales...

    rajsank
    cassette

    pitié !

    rajsank
    en plus de résister au temps

    à condition d'avoir toujours des platines pour les lire... si le marché du vinyle s'effondre, tout le reste suivra.
  • emptycyb1 8 days ago

    donalduck
    bonne nouvelle :)))))


    Franchement, mais va te faire foutre, et bien comme il faut.
  • donalduck 8 days ago

    emptycyb1
    Franchement, mais va te faire foutre, et bien comme il faut.


    Classe ! Toujours autant de tolérance et d'empathie pour ceux qui ne sont pas dans la ligne officielle du Politbüro...
  • emptycyb1 8 days ago

    Tu parles d'empathie alors que tu te réjouis du malheur des autre et de la perte de boulot?! Franchement, atterries des fois...

    T'es sur un site qui s'appelle discogs, et tu te complais dans le dédain de l'essence même de ce site. J'aime bien discuter musique avec toi quand tu ne te place pas en juge et arbitre de tout, mais là, c'est franchement pathétique, du trolling primaire. Tu penses ce que tu veux, mais niveau forme, c'est navrant de bêtise.
    Le jour où je penserais que my way est le seul qui vaille, j'espère être capable de me remettre en question, plutôt que de ricaner en haut de ma tour d'ivoire, notamment d'un drame pour beaucoup.
    Et l'empathie de mon côté, elle est bien présente, vu la retenue que j'affiche face à du trolling aussi crasse.
  • jean_pute 8 days ago

    emptycyb1
    quand tu ne te place pas en juge et arbitre de tout

    Est-ce déjà arrivé, ne serait-ce qu'une fois? 😎
  • donalduck 8 days ago

    emptycyb1
    Tu parles d'empathie alors que tu te réjouis du malheur des autre et de la perte de boulot?! Franchement, atterries des fois...


    c'est bon, s'il avait fallu que je miaule chaque fois que j'ai perdu un boulot... en + ne viens pas me dire qu'il n'y a pas d'assurance, ni de couverture sociale pour les employés.
    et si les petits labels ne peuvent plus presser de vinyles, eh ben ils feront fonctionner leurs méninges et passeront à autre chose.
    Et je ne vois pas pourquoi je devrais soudain me remettre en question et me mettre à penser que le vinyle c'est bien, alors que je me plaignais déjà de ses inconvénients il y a 50 ans... et si c'est "la fin d'une époque" eh bien tant mieux, tant mieux, tant mieux.
    De toute façon, il n'y a rien de + convenu, confortable, vieillot et étriqué pour un petit label aujourd'hui que de presser des vinyles. C'est de la hype à 2 balles, c'est juste un comportement de type réflexe conditionné depuis 30 ans (et même + si on considère que les premiers labels indés datent d'environ 1975). Ce n'est pas du trolling (mot valise qu'on place systématiquement quand on n'a pas d'argument), c'est mon opinion et je la partage.
    Qu'ils innovent, qu'ils prennent des risques, qu'ils se remettent en question ! si j'avais eu la même attitude quand je faisais de la prod, ça n'aurait pas été bien loin... je vais pas raconter ma vie, mais à l'époque il s'agissait plutôt de sortir des bandes d'Algérie à l'insu de la police politique... Alors les problèmes de vinyles des petits labels, c'est aussi passionnant qu'un épisode de Derrick...
  • emptycyb1 8 days ago

    emptycyb1 edited 8 days ago
    Passionnant? Beau pivot. Et en plus tu insistes.
    Tu parlais d'empathie. Et tu ne dois pas avoir compris grand chose à l'article et à la situation, quand tu parles d'assurance : tu crois vraiment que les usines de presse indé vont toucher quoi que ce soit pendant un chômage technique? Pathétique.
    La remise en question ne concerne pas le vinyle mais ta capacité d'empathie, et de te rendre compte que ton discours cynique, sur un site dédier aux amateurs de ce medium, ça enfonce le niveau de subtilité que tu regrettais. Mais vu que tu n'est pas bête et que tu sais bien tout ça, si, c'est donc bien du trolling, tu n'est pas plus bête que tu le sous-entends ici.
    Mais vu que tu ne veux pas comprendre et entendre d'autres grilles de lecture que la tienne, tout étriquée qu'elle soit ou non, et que tu persiste et signe dans le mépris même de l'essence même du site que tu fréquentes, sur ce pont précis, ne t'étonnes pas de te prendre un retour de bâton, avec cette attitude si suffisante et dans la provoc gratuite. Pas une fois tu ne t'es remis en question ici sur ce site, sur toutes les discussions auxquelles tu participes, souvent avec un point de vue clivant. Mais non, ce sont les autres qui n'ont pas d'arguments et qui sont dans des attitudes de confort... Affligeant.

    Le mec incapable d'admettre le moindre tort, alors qu'il vient se réjouir du malheur de certains, sur un site dédié à l'objet de leur activité. Le plus triste, c'est que je veux bien te croire, que tu ne te rends même pas compte de ton attitude toxique...
  • leloos 8 days ago

    Wouah j’étais pas venu depuis un moment sur ce forum mais ça a changé l'ambiance ici...
    Qu'on aime pas le vinyle je le comprend mais de là a se réjouir de la mort de ce format et des conséquences que ça va provoquer chez les petits labels et ceux qui aime ce format c'est moyen comme attitude.
  • donalduck 8 days ago

    emptycyb1
    Le mec incapable d'admettre le moindre tort, alors qu'il vient se réjouir du malheur de certains, sur un site dédié à l'objet de leur activité. Le plus triste, c'est que je veux bien te croire, que tu ne te rends même pas compte de ton attitude toxique...


    je vais t'apprendre un truc : sans les gens qui font et produisent de la musique, le vinyle ne servirait qu'à faire des pots de yaourts. C'est parce que des gens consacrent du temps, de l'énergie et beaucoup de leur propre argent à faire, produire, diffuser, promouvoir des musiciens et leur musique que les collectionneurs peuvent entasser des rondelles de plastique dans leur grenier. C'est ce que j'ai fait dans une vie antérieure, en lançant (ou re-lançant) la carrière de certaines chanteuses, entre autres. Toi-même tu as certaines de ces prods dans ta collec. Et pourtant je n'ai jamais fait 1 seul centime de bénéfice. Du vinyle j'en pressais dès les années 86/87 et je pensais sincèrement au début des 90s qu'on en était enfin débarrassés. Et franchement ça fait bien longtemps que ça me soule de voir cette fascination aussi fétichiste que régressive pour un support aussi limité, de la part de gens qui, pour la plupart que je croise dans les conventions, n'ont pas (ou très peu) de curiosité pour la musique, son histoire, le contexte, etc. etc. bref toutes ces choses avec lesquelles je vous casse les pieds depuis 6 mois.

    Et si tu savais lire, tu éviterais de foncer tête baissée dans les clichés à 2 balles, et tu aurais remarqué que ma réjouissance concernait uniquement la phrase "la fin d'une époque". C'est bien dommage pour les usines de pressage, mais c'est facile de te donner le beau rôle en te lamentant sur leur sort... Juste par curiosité : combien tu vas consacrer de ton propre argent pour relancer la carrière de ces gens au chômage technique ? J'ai pas examiné la chose en détail, mais à la base, n'était-ce pas un modèle économique aventureux et bien fragile que de se lancer dans une activité (le pressage) qui apparemment dépendait d'un seul fournisseur ? Avant de relancer une activité (qui n'existait quasiment plus il y a 20 ans) juste pour la hype et parce qu'il y avait du fric rapide à se faire, ils n'auraient pas pu se poser la question ?

    Et pour finir, je vais te faire une confidence (mais ne le répète à personne) : depuis environ 2 ans je travaille avec des étudiants et des musiciens locaux (jeunes mais pas que) sur un projet de synthé d'un nouveau genre. J'ignore si ça aboutira, mais peut-être qu'un jour certains l'utiliseront pour faire de la musique que tu ajouteras à ta collec. Car le + important dans tout ça, c'est la musique. Le vinyle ça n'existait pas il y a 1 siècle, ça n'existera probablement plus dans quelques décennies (les enfants de moins de 15 ans que je connais écoutent de la zique sur leur smartphone et n'en ont rien à carrer du vinyle, des k7 ou des CD). Et les collectionneurs trouveront toujours une nouvelle marotte : les cartes postales, les pins, les vieux papiers ou les godes chinois du XIII siècle.
  • seaspray 8 days ago

    Bref, ça n'est pas au nombre de lignes, même si quelques unes ne sont pas inintéressantes, qu'on apprécie la qualité d'une discussion, et heureusement ! Enfin, j'ai beau chercher, je ne vois nulle part trace de la moindre bonne nouvelle dans ce sujet. On se réjouira de la même manière lorsque disparaîtra la dernière imprimerie ? Cool le nouveau monde... Vive le "smart" phone ! Aujourd'hui, le téléphone est devenu plus intelligent que son utilisateur...
  • rajsank 8 days ago

    Attention, le contenu de cette info ne signifie la fin du vinyl, mais plutôt un ralentissement de sa production pour l'année 2020.
    On pressera moins, par manque de laque.
    Point de vue nouvelle releases, on passera de la frénésie à l'économie pour quelques temps. Et point de vue achat, il y a quand même du stock à écouler, au vu de la production de ces 5 dernières années...
  • emptycyb1 8 days ago

    emptycyb1 edited 7 days ago
    donalduck
    je vais t'apprendre un truc : sans les gens qui font et produisent de la musique, le vinyle ne servirait qu'à faire des pots de yaourts. C'est parce que des gens consacrent du temps, de l'énergie et beaucoup de leur propre argent à faire, produire, diffuser, promouvoir des musiciens et leur musique que les collectionneurs peuvent entasser des rondelles de plastique dans leur grenier. C'est ce que j'ai fait dans une vie antérieure, en lançant (ou re-lançant) la carrière de certaines chanteuses, entre autres. Toi-même tu as certaines de ces prods dans ta collec. Et pourtant je n'ai jamais fait 1 seul centime de bénéfice. Du vinyle j'en pressais dès les années 86/87 et je pensais sincèrement au début des 90s qu'on en était enfin débarrassés. Et franchement ça fait bien longtemps que ça me soule de voir cette fascination aussi fétichiste que régressive pour un support aussi limité, de la part de gens qui, pour la plupart que je croise dans les conventions, n'ont pas (ou très peu) de curiosité pour la musique, son histoire, le contexte, etc. etc. bref toutes ces choses avec lesquelles je vous casse les pieds depuis 6 mois.


    Bravo pour ce bel exemple de pivotage (pas un mot sur ton histoire d'empathie) et de démagogie.
    Tu prends ton cas perso pour une généralité. Fétichiste, régressive? Parles pour toi, et reste un peu humble quand aux motivations de tout un chacun.
    Tu cites pour exemple des gens dont on ne connais rien, alors que tu as face à toi - virtuellement - quelqu'un qui en tout point ne correspond pas à tes clichés (il me semble que niveau curiosité pour la musique, je n'ai de leçons à recevoir de personne). Tu ne nous casses nullement les pieds sur le fond, même si tu persiste à essayer de le faire croire pour une raison qui t'appartient. Mais quand on te dit que c'est la forme, ici encore, tu fais la sourde oreille et pivote, t'entêtant dans des postures indéfendables.

    donalduck
    Et si tu savais lire, tu éviterais de foncer tête baissée dans les clichés à 2 balles, et tu aurais remarqué que ma réjouissance concernait uniquement la phrase "la fin d'une époque". C'est bien dommage pour les usines de pressage, mais c'est facile de te donner le beau rôle en te lamentant sur leur sort... Juste par curiosité : combien tu vas consacrer de ton propre argent pour relancer la carrière de ces gens au chômage technique ? J'ai pas examiné la chose en détail, mais à la base, n'était-ce pas un modèle économique aventureux et bien fragile que de se lancer dans une activité (le pressage) qui apparemment dépendait d'un seul fournisseur ? Avant de relancer une activité (qui n'existait quasiment plus il y a 20 ans) juste pour la hype et parce qu'il y avait du fric rapide à se faire, ils n'auraient pas pu se poser la question ?


    "Si tu savais lire"? Et c'est toi qui parles de clichées? Hallucinant. Et de quels clichés parles tu donc? SMH
    Ce petit "rétropédalage" ne change rien aux implications nauséabondes de tes initiales remarques dans le cadre de ce sujet précis.
    Et ce qui est encore plus hallucinant, c'est comment tu es complètement à côté de la plaque : je suis moi même à la tête d'une usine de pressage, que j'ai créé à partir de rien, figures toi. C'est mon boulot. Et avant que ça le soit, j'ai eu plusieurs labels, bossé avec des distributeurs, etc, produis les disques d'autres comme les miens. Mais bel effort de "whataboutism", félicitations!
    Et si tu crois vraiment que c'est pour la hype qu'on se lance là dedans, mon dieu que tu es bête, il n'y a pas d'autres mots. Autour de moi, personne ne trouve aucun prestige à cette activité, tu projettes.
    Enfin, non, il n'y a pas qu'un fournisseur, contrairement à ce que laisse entendre l'article, mais ce n'est pas le problème.

    donalduck
    Et pour finir, je vais te faire une confidence (mais ne le répète à personne) : depuis environ 2 ans je travaille avec des étudiants et des musiciens locaux (jeunes mais pas que) sur un projet de synthé d'un nouveau genre. J'ignore si ça aboutira, mais peut-être qu'un jour certains l'utiliseront pour faire de la musique que tu ajouteras à ta collec. Car le + important dans tout ça, c'est la musique. Le vinyle ça n'existait pas il y a 1 siècle, ça n'existera probablement plus dans quelques décennies (les enfants de moins de 15 ans que je connais écoutent de la zique sur leur smartphone et n'en ont rien à carrer du vinyle, des k7 ou des CD). Et les collectionneurs trouveront toujours une nouvelle marotte : les cartes postales, les pins, les vieux papiers ou les godes chinois du XIII siècle.


    Bravo pour la condescendance. Figures toi que des disques, j'en ai sorti un certain nombre, et que j'ai même bien gagné ma vie avec ma musique. Tu peux répéter à l'envie que les gens qui achètent des disques vinyles sont des collectionneurs, ça ne rend pas cette déclarations plus vraie, ça demeure juste ton opinion, et ça n'a rien à voir avec mon expérience personnelle.
    ET oui, j'ai une collection, mais je ne sus pas collectionneur, car la finalité n'a jamais été la possession, en espérant que tu captes la nuance et que tu abandonnes la mauvaise foi.

    Alors une dernière fois, parce que je suis encore estomaqué et choqué par ton manque d'empathie et ta bêtise là dessus, vas te faire foutre, et bien comme il faut.

    Je te souhaite toutefois tout le succès dans ton aventure de nouveau synthé méritera, ayant moi même oeuvré là dedans, et contribué au développement de machines aujourd'hui considérées comme "standard". C'est une belle aventure, quelle que soit l'échelle.
    Personne ne m'a ici vu attaquer ceux qui "streament" la musique, souvent totalement inconscients des implications écologiques et énergétiques, bien plus graves que ce que l'on pourrait s'imaginer. Je n'ai pas mémoire de t'avoir critiqué quand tu scandais fièrement que tu n'achetais pas de musique. Je n'ai jamais non plus vanté une quelconque noblesse ou supériorité technique au disque vinyle, ce qui ne signifie pas que je n'ai pas d'opinion là dessus. Je ne me suis jamais non plus épanché sur mon taf de recherche avec l'école d'ingénieurs de Stockholm sur le recyclage du PVC (bah oui, désolé, on ne fabrique pas des pots de yaourt avec ça, c'est pas possible), ni sur le fait que certains bénéfices de mes productions ont été reversés à des causes sociales, et qu'une partie de ma démarche est explicitement politique. Contrairement à toi et ton incessant virtue-signaling, je ne cherche pas le beau rôle sur ce site, je fais mes trucs dans mon coin, en espérant avoir un impact positif, sachant pertinemment que ce n'est pas en venant chier sur les autres - ceux qu'on ne connait même pas - qu'on arrive à quoi que ce soit de bien dans la vie. En tout cas, alors qu'on partage certainement plein de choses esthétiquement, philosophiquement et politiquement, c'est bien dommage que ce soit du côté de l'empathie que le bât blesse, encore une fois... :-(
    Ch
  • www-the-shop-fr 8 days ago

    www-the-shop-fr edited 8 days ago
    donalduck
    pitié !


    Les cassettes ont un bien meilleur rendu sonore et qualité que bcp de fichiers et CD, les cassettes combinent le côté chaleureux du vinyl et une très bonne dynamique que les fichiers et CD n'ont pas. Maintenant c'est certain qu'il faut un matériel autre que du bas de gamme.

    donalduck
    à condition d'avoir toujours des platines pour les lire... si le marché du vinyle s'effondre, tout le reste suivra.


    Le marché du vinyl s'est effondré à la fin des années 90, il ne restait plus que du backstock et de l'occase + quelques très rares pressages neufs, cela n'a pas empêcher le commerce de ces derniers de perdurer et même de remonter la pente tout doucement jusqu'à aujourd'hui. Les premières 1200MKII sorties en fin des années 80 tournent encore très bien et ne nécessitent 'aucun' entretien même avec un usage professionnel en continu et puis au cas où il restera toujours le marché de la pièce d'occasion pour les remettre en état si jamais vraiment il le fallait.
  • Aesthetic_Circle 8 days ago

    leloos
    Wouah j’étais pas venu depuis un moment sur ce forum mais ça a changé l'ambiance ici...


    en fait, pareil.
    c'est devenu une réunion de boomers aigris ici...
    heureusement je prends du plaisir à lire christian par exemple mais putain entre francis et donald c'est les anciens combattants +/- reunion d'alcooliques anonymes....

    Rendez nous fiston bordel !
  • Manu2 8 days ago

    www-the-shop-fr
    Les premières 1200MKII sorties en fin des années 80


    Fin des années 70 !
  • www-the-shop-fr 8 days ago

    www-the-shop-fr edited 8 days ago
    Manu2
    Fin des années 70 !


    Ouep, je voulais dire début 80 mais mes doigts ont ripé.
  • cubicle 7 days ago

    Aesthetic_Circle
    Rendez nous fiston bordel !

    +1 👍
  • audiomicide 7 days ago

    cubicle
    Aesthetic_Circle
    Rendez nous fiston bordel !


    Et La voie du sabre en meme temps :)
  • leloos 7 days ago

    Aesthetic_Circle
    Rendez nous fiston bordel !

    audiomicide
    Et La voie du sabre en meme temps :)

    Yes, complétement!
  • jean_pute 6 days ago

  • jean_pute 3 days ago

  • DaTiGaPoWa 2 days ago

    Aesthetic_Circle
    c'est devenu une réunion de boomers aigris ici...

    Non t'inquiète, mais il y a toujours un ou deux connards pour t apprendre comment penser.
    Ils sont là pour te dire que seule la New wave a le droit d'exister, ou pour t'expliquer que si t'achète des vinyles t'es un teubé.

    Moi je kiffe la fonction qui permet de bloquer les gens relou dans le forum, ça permet de le garder convivial :)
  • fanciz 1 day ago

    donalduck
    Franchement, mais va te faire foutre, et bien comme il faut.

    La fin d'une....profonde amitié....
    Cela étant, il y aura toujours des solutions, je ne me fais pas trop de soucis..

Log In You must be logged in to post.