Exploring Pierre Seghers: Octobre